Sur les traces de Courbet, Ornans – Septembre 2020

Beaucoup de nouveaux adhérents nous ont rejoints ce dimanche de septembre, pour suivre Antoine à Ornans sur les traces de Courbet.

Le temps qui s’annonçait gris n’a pas découragé les seize participants. Avec raison, car la météo fut particulièrement clémente, et parfaite pour une balade sur les corniches de la Loue.

La fontaine aux vipères, Ornans

Après une première petite montée de mise en jambe, nous faisons un court arrêt à la Fontaine aux Vipères. Son nom n’a rien à voir avec une éventuelle présence de reptiles, mais le site résonne encore des paroles acerbes des commères venant y faire leur lessive. La rencontre d’une touriste venant de Champagne nous a permis, pour une fois, de faire une photo de groupe complète.

Le groupe, à la Fontaine aux Vipères

Autre rencontre un peu plus loin sur le chemin qui monte au château, un peu plus bruyante, avec un âne, rapidement calmé par les caresses affectueuses de Claude.

Les ruines du château dominent Ornans.
Laurent nous raconte son histoire mouvementée, jusqu’à sa destruction par Louis XIV en 1674. Courbet a posé son chevalet sur la terrasse, appréciant comme nous le panorama, et peint la vallée de la Loue.

Dans le chevalet de Courbet
Ornans et la vallée de la Loue

Seul vestige du château qui a échappé aux destructions, la chapelle St Georges, construite vers l’an 1500, nous accueille ensuite.

Chapelle St Georges, Ornans

La balade se poursuit sur la corniche surplombant la vallée de la Loue, jusqu’à une pelouse sèche, dominée par la Vierge Notre-Dame du Mont.

Pelouse sèche au dessus d’Ornans
Vierge du Mont, au dessus d’Ornans

Un dernier effort avant la pause déjeuner nous conduit dans la vallée du Désillot, sur un chemin bordé de murs de pierres qui semblent provenir du château, et qui soulignent d’anciennes terrasses, probablement vestiges d’un vignoble local.

La dernière montée voit le groupe s’étirer, les nouveaux adhérents se révélant un peu plus sportifs que les anciens. L’apéritif offert par Antoine est partagé au Saut du Chevalier, panorama sur la vallée de la Brême et sur Bonnevaux-le-Prieuré. Le digestif vient de plus loin, offert par Michel le lorrain (mirabelle, bien sûr).

Étude de carte, au Saut du Chevalier

Après le pique-nique, nous entamons une descente dans la vallée de la Brême par un chemin plus humide et bordé de scolopendres. Puis, une remontée bien raide, mais en lacets, nous permet de rejoindre la ferme de Septfontaines et le plateau. Nous repassons vers le château et redescendons vers Ornans.

Descente dans la vallée de la Brême
Montée en lacet après la vallée de la Brême
La Brême

Petite pause avec un pot de l’amitié, avant de visiter le Musée Courbet, et profiter de l’exposition temporaire sur l’œuvre d’un autre peintre franc-comtois, Gérald Mainier.

Pause après la balade à Ornans
Courbet, Le Chêne de Flagey
Gérald Mainier, Paysage 2006

Très belle randonnée, mêlant marche sportive et culture, avec des paysages superbes, et dans une ambiance très conviviale, dynamisée par l’énergie de nos nouveaux adhérents.

René Michaux
Photos : Nicole Blivet, Jojo Perrot, Antoine Robin, René Michaux

Cet article a 1 commentaire

  1. levaufre

    merci pour les photos , permettent de participer différemment!!

Laisser un commentaire