Note pour nos amis étrangers :
la traduction de notre site est proposée par le service de traduction automatique de Google. Elle est donc parfois approximative. En cas de doute, n’hésitez pas à revenir à la version française.

L'Association Franc-Comtoise du Chemin de Compostelle

L’association, non confessionnelle, créée en 2000, a pour but de promouvoir les chemins de  Compostelle. Elle se reconnaît dans les valeurs attribuées par le Conseil de l’Europe en 1987 aux Itinéraires culturels européens : tolérance, hospitalité et solidarité.

L’Af-ccc adhère aux objectifs de la Fédération française des chemins de Compostelle (FFACC) qui sont d’inscrire les chemins dans notre époque en leur conservant leur âme et leur authenticité.

Ses objectifs

  • Faciliter la préparation et le bon déroulement du voyage sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France et à l’étranger ;
  • Amener le pèlerin, le marcheur, à découvrir des chemins vivants de rencontres, porteurs d’espoir, et, au travers du chemin de Compostelle en Franche-Comté, à apprécier le patrimoine et l’authenticité comtoises.
  • Entretenir des liens avec les associations jacquaires et les partenaires poursuivant les mêmes objectifs. 

Un itinéraire balisé, des hébergements et des services en nombre suffisant sont les conditions essentielles permettant de cheminer sereinement. Les bénévoles de l’Af-ccc et leurs partenaires : accueillants professionnels et familiaux, communes, communautés de communes, conseils départementaux, Fédération Française de la Randonnée s’y emploient activement en Franche-Comté.

Le chemin Franc-Comtois

Voie de liaison entre l’Alsace et la Bourgogne lors de sa création, le chemin franc-comtois est devenu voie jacquaire à part entière.

Les artistes, au travers d’œuvres inspirées comme à Phaffans (90) et Marnay (70), des municipalités, comme à Marast et Vy-les-Filain (70) qui ont baptisé une de leurs rues «de Compostelle», ou une statue de Saint-Jacques dans l’église de Marnay, témoignent de sa vitalité très actuelle.

La constitution d’un réseau d’hébergements, chez les professionnels du tourisme et chez les particuliers selon la tradition de l’accueil jacquaire, permet au marcheur de traverser la Franche-Comté en huit à douze jours environ.

La fréquentation, principalement des Allemands et des Alsaciens, est en hausse régulière, estimée à plus de 500 marcheurs pour l’année 2018

Quelques-unes de nos activités associatives

  • Permanences mensuelles à Besançon, Belfort et Dole, pour accueillir, informer les futurs pèlerins, écouter les marcheurs de retour du chemin
  • Randonnées mensuelles et séjours pour favoriser les liens entre adhérents
  • Rencontres annuelles « hébergeurs » et adhérents, journées à thème….
Fermer le menu
×
×

Panier