Vallée du Doubs, Château et Fort de Montfaucon – Septembre 2018

Les journées de fin d’été sont souvent les plus agréables pour nos balades, du soleil mais pas trop, une température idéale pour marcher, et plein de récits à partager …

Nous étions neuf au pied de la Citadelle de Besançon, sur le parking de l’ancien site industriel de la Rhodia, prêts à traverser puis longer le Doubs par l’Eurovélo 6 jusqu’à La Malate. Nous rencontrons peu de monde le matin sur cet axe Nantes-Budapest. Nous montons ensuite par un sentier vers les ruines du château de Montfaucon, vestiges de l’ancienne forteresse des Montfaucon-Montbéliard qui étendaient leur influence sur toute la Comté et une partie du Pays de Vaud.

Dans les ruines de l’église, une messe se termine par un baptême, et nous sommes tous invités à prendre l’apéritif offert par la mairie de Montfaucon.

Inattendu, ambiance festive assurée, avec petits gâteaux et dragées.

Après un pique-nique dans la basse-cour au pied du château, gâteau de noix d’Antoine aidant, nous grimpons sur la deuxième falaise pour atteindre le Fort de Montfaucon, magnifique point de vue sur tous les environs de Besançon. Daniel évoque avec nous son passé militaire, et ses souvenirs de transports de munitions depuis ce fort, toujours terrain militaire.

Nous redescendons ensuite au château par le ‘nouveau’ village de Montfaucon, pour prendre un petit goûter vers la fontaine, partageant le gâteau de ménage amené par Daniel.

Dernière bonne surprise, nous bénéficions d’une visite guidée quasi-privée du château, et des ruines de l’ancien bourg déserté au 19ème siècle désormais envahi par la végétation. L’association qui nous a accueillis a réalisé de gros travaux pour mettre en valeur les ruines, en débroussaillant et en sécurisant le site.

Redescendus dans la vallée du Doubs, nous empruntons à nouveau l’Eurovélo 6, cette fois beaucoup plus fréquentée par de nombreux cyclistes, patineurs, et roulettes en tous genres.

Encore une balade fort sympathique, avec un temps très agréable, et surtout émaillée de quelques bonnes surprises.

René Michaux
Photos Pia Robin, Paul Courtoisier, René Michaux

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier