Dans le secteur de Beaucourt (90) – Février 2018

C’est dans un paysage recouvert de son manteau blanc que neuf randonneurs se sont retrouvés à Beaucourt, dimanche 18 février, pour parcourir le sentier des passeurs.

Départ de la ferme des champs Houdin. Marie-France nous raconte l’histoire du sentier des Passeurs :

« Pendant la seconde guerre mondiale, Léon Egger acheminait en Suisse par ces sentiers, souvent la nuit, les personnes recherchées par l’occupant. Les fugitifs étaient ensuite pris en charge par un réseau suisse une fois les bornes frontières passées.»


Tout en admirant les différents paysages, Guy nous contait le destin original et peu commun de cette principauté de Montbéliard, comté féodal fondé en 1042 par l’empereur germanique Henri III puis passé dans le giron de la famille Wurtenberg. La principauté rejoint la République Française en 1793.
En direction de Croix nous faisons une incursion en Suisse en suivant les nombreuses bornes dites « à vue ». Bornes dont la face côté Suisse est gravée de l’ours du canton de Berne, l’autre face côté français est gravée de la fleur de Lys.
Avant Croix, nous passons près des fermes « du Paradis » et « du Purgatoire », lieux de rassemblement et de passage pour les fugitifs. Dans une campagne enneigée, nous dérangeons quelques chevreuils avant de rejoindre Saint-Dizier l’Evêque et sa fontaine aux fous. Nous visitons la crypte où repose une relique de Saint Dizier.
Retour au point de départ à travers de belles forêts.

Organisée par Marie-France Martin et Nicole Ridey, cette sortie fut riche en histoire dans un beau paysage enneigé. Et la température, très frisquette, n’a pas empêché les marcheurs de partager de bons moments.

Paul Courtoisier

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier