Calixte II (1050-1124)

Guy de Bourgogne nait en 1050 au Château fort de Quingey dans le Doubs, issu de la lignée des Comtes de Bourgogne.
Guy commence sa carrière ecclésiastique en 1085 comme Chanoine à la Cathédrale St Jean de Besançon.
En 1088, il est Archevêque de la Ville de Vienne au sud de Lyon.
Le 1 ou le 2 février 1119, il est nommé Pape à Cluny, il sera couronné à VIENNE le 9 février.IL succède ainsi au Pape Gelase et reçoit le nom de Calixte II. Il exercera son Pontificat 5 ans, jusqu’en 1124, année de sa mort.

Son frère Raymond de Bourgogne étant Roi de Léon et Galice, Calixte entretient des liens étroits avec Compostelle, c’est grâce à lui que cette ville deviendra archidiocèse. En 1120, c’est sur ses ordres que la Cathédrale de Santiago sera construite !

En ce début de XIIème siècle, le rayonnement de Compostelle prend un nouvel essor. Grâce à la présence de reliques d’un Saint, elle obtient le titre d’Église métropolitaine qui était attribué à Mérida jusqu’alors!
A plusieurs reprises, Rome avait émis quelques résistances sur l’authenticité des reliques mais la Bulle Papale «Omnipotentis dispositione», appuyée sans doute par de nombreux évêques, ducs et abbés, la confirme!
On attribue aussi la mise en place de l’année Sainte à Calixte II; solennité fêtée le 25 juillet quand cette date tombe un dimanche. Sans oublier les indulgences plénières attribuées ce jour là …

Le «Codex calixtinus» a pris son nom car la préface et certains passages lui seraient attribués. (Voir le texte de la préface en annexe). On prétend par ailleurs que la rédaction de ce Codex aurait été élaborée par l’Église compostellane et l’Ordre de Cluny, sans intervention papale…

Calixte II meurt en 1124 à l’âge de 74 ans. Difficile de vérifier la véracité historique de tous ces faits et de ces écrits, mais il est certain que notre Pape franc-comtois a eu une influence considérable sur l’importance prise par l’Église de St Jacques de Compostelle et son positionnement comme lieu incontournable de pèlerinage majeur!

Sources

  • Article de Gilberte GENEVOIS en annexe
  • Pierre BERGIER: «Histoire du Bourg de Quingey»
  • Site espagnol: Xacopedia.com

Fiche patrimoine au format PDF disponible en téléchargement

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier