Des nouvelles des chemins espagnols

les chemins partagés de l’af-ccc 9

la marche sur les chemins espagnols de Compostelle semble difficile actuellement.

Annie Cardinet, présidente de la Fédération Française des Associations des Chemins de Compostelle (FFACC)  informe que

le Consejo jacobeo recommande de ne pas faire le Camino de Santiago jusqu’à ce que toutes ses sections soient dans la soi-disant nouvelle normalité.  En partant du principe que le fait qu’on se déplace est un des facteurs de transmission du virus, au 1er juin il y a encore des tronçons du Camino Francès en zone II donc zones dans lesquelles le passage d’une région à l’autre n’est possible qu’après 14 jours de résidence sanitaire. Il y aura d’autres nouvelles après le 10 juin où le conseil de Navarre statuera…

Luis Gutiérrez Perrino, président de la Fédération espagnole des associations des amis du chemin de Saint-Jacques, informe également, dans le communiqué téléchargeable ci-contre, de la capacité des accueils qui sera réduite d’un tiers et de la réflexion menée sur la sécurité sanitaire nécessaire au bon déroulement du pèlerinage.

A suivre….. 


Marcher en France, en faisant porter son sac ?

Nadine la Toulousaine nous informe du nouveau partenariat de la FFRandonnée avec La Malle Postale.

Le portage du sac est toujours une discussion animée mais quand on prend de l’âge… ou pour raison de santé,  pourquoi pas ?
Je pense qu’il vaut mieux se faire porter le sac pour toutes les étapes ou quelques-unes que ne pas marcher du tout, ce n’est que mon avis .  

estime Nadine
Logo FFR

Informations en cliquant sur le logo ci-contre :


Antoine Robin nous a laissé un commentaire sur le texte d’Alain Humbert, Le vieil homme et la noix.
Il complète aujourd’hui son avis par une suggestion :

Pour ceux qui aiment la chansonnette, voici un lien qui nous permet de prolonger le récit d’Alain. 
J’aime beaucoup cette chanson, je l’ai très souvent fredonnée sur le chemin où les noix ne manquent pas (selon la saison, bien sûr, mais moi, je m’en suis régalé tout au long).


A bientôt, Nicole

Cet article a 1 commentaire

  1. Patricia Bourdon

    Je suis 100% d’accord avec Nadine la Toulousaine à condition de retrouver le sac à l’arrivée.
    Souvenir d’un jour en Espagne ou j’ai fait porter mon sac avec deux amis : ce fut compliqué de les retrouver car étant livrés au mauvais endroit. Mais je suis d’accord. Nos pèlerins prennent de l’âge et d’autres n’ont plus la santé pour marcher en portant un sac sur le dos.

Laisser un commentaire